Connexion 

Pompes Chimiques Brahic
Pompes Magnétiques  / Pompes anti-corrosives

Pompes Chimiques Brahic
Pompes Magnétiques  / Pompes anti-corrosives

   
 12 décembre 2017  
Bandeau PCB pompes chimiques
Bandeau PCB pompes chimiques


Dépotage par le dessus du camion
par pompe AUTO-AMORCANTE
cliquez sur l'image pour agrandir


Dépotage par le dessus du camion
par pompe AUTO-AMORCANTE
cliquez sur l'image pour agrandir

 

Dépotage camions

Dépotage camions

 
  Réduire


Flexible en point bas 
(schéma n°1)
Cliquez sur l'image pour agrandir


Flexible en point bas 
(schéma n°1)
Cliquez sur l'image pour agrandir

 
  Réduire


Pompe en point bas 
(schéma n°2)
Cliquez sur l'image pour agrandir


Pompe en point bas 
(schéma n°2)
Cliquez sur l'image pour agrandir

 
  Réduire


Pot de récupération en point bas 
(schéma n°3)
Cliquez sur l'image pour agrandir


Pot de récupération en point bas 
(schéma n°3)
Cliquez sur l'image pour agrandir

 
 . Technique .Dépotage camions   
Dépotage camions Réduire
   Le dépotage de produits liquides peut se faire soit pneumatiquement, en mettant la citerne sous pression, soit mécaniquement, en utilisant une pompe. 
Nous allons développer l’emploi des pompes centrifuges lors de dépotages en le comparant au moyen pneumatique.
   Différentes configurations du poste de dépotage sont envisageables :
 
Dépotage par le dessus
   Dans ce cas il est nécessaire d’employer une pompe auto-amorçante ou d’amorcer la pompe à l’aide d’un aéro-éjecteur ou de mettre le camoin en surperssion pour alimenter une pompe classique.
Il faut bien étudier le poste pour réduire les volumes de gaz à l’aspiration de la pompe et permettre un écoulement naturel des bulles. L’emplacement de la pompe a aussi sont importance. Ces paramètres vont influer sur les temps d’amorçage de la pompe et le temps total du dépotage.
  La mise sous pression de la citerne de manière temporaire et sous une faible pression est une solution possible. Cependant, les risques sont bien moindres car la pression utilisée passe de 1.5 à 2 bars pour un dépotage pneumatique seul à seulement 0.3 à 0.5 bars pour amorçer la pompe.
  Néanmoins la pompe auto-amorçante présente tous les avantages de sécurité et de facilité de mise en oeuvre. Il faut veiller là encore à minimiser les hauteurs d'aspiration ainsi que les longueur de tuyauteries à remplir au démarrage pour obtenir des temps d'amorçage convenables. Pour ce choix reportez-vous à nos pages du site : <pompes autoamorçantes> et <Technique/l'auto-amorçage>

Dépotage par le dessous avec flexible en point bas
Cette solution est la plus fréquemment employée. La pompe est bien en charge et les bulles peuvent s’écouler naturellement. En fin de dépotage, il restera un peu de produit dans le flexible (2 ou 3 litres env).
La longueur du flexible ne devra pas être trop importante.
Il faut fixer et respecter le point bas (le flexible) et conserver de part et d’autre des pentes montantes, d’un coté vers le camion, de l’autre vers le ciel de cuve, en passant par la pompe. Si des éléments de tuyauterie doivent être installés à l'aspiration il faut éviter les contre-pentes. Si ce n'est pas possible il faut prévoir la purge de l'air sur les points hauts.
<Voir schéma n°1 ci-contre>

Dépotage par le dessous avec la pompe en point bas
Cette solution permet de ne pas avoir d’égoutture. La pompe est dans de bonnes conditions pour s’amorcer, les bulles pouvant s’écouler naturellement. Il faut respecter les pentes de la même manière que pour le flexible en point bas. Ici c’est la pompe qui est choisie comme point bas 
<Voir schéma n°2 ci-contre>

Dépotage par le dessous avec pot en point bas
Cette solution est similaire à la précédente, mais avec une contrainte sur les gaz pouvant être présents dans le pot. Dans ce cas les égouttures sont collectées dans le pot, ce qui permet d’avoir un poste propre. 
<Voir schéma n°3 ci-contre>

Avantages - Inconvénients Pompe / Pression
- Meilleure sécurité en cas de problème (rupture de tuyauterie, conduite bouchée, etc.…) : avec la pompe un simple arrêt d’urgence suffit. Avec l’air comprimé il faut dégazer et attendre que la pression retombe à l’atmosphère, sans pouvoir agir, la zone étant contaminée par la fuite ou le gaz.
- Pression disponible dès le démarrage : pas de temps de mise en pression
- Meilleur débit avec la pompe,: dépotage plus rapide
-
Citernes de transport normales, sans compresseur et sans contrôles de mise sous pression, donc plus répandues et  moins chères : la tonne de produit revient moins cher livrée à l'utilisateur.
-
Moins de gaz à traiter : la citerne gonflée à 1.5 bar rejette 2.5 fois son volume de gaz pollué à pression atmosphérique 
-
Le gaz comprimé est onéreux à produire et à utiliser (compresseur, filtration, entretien, etc…).
- Investissement supérieur (achat de la pompe) compensé par un prix à la tonne inférieur, une installation de lavage plus petite et une plus faible consommation d'énergie et une meilleure productivité. Le prix de la sécurité est également bien moins élevé avec la pompe.  

 

 
 Copyright 2002-2016 PCB   Conditions d'utilisation  Confidentialité